Au Japon, Le Choix Du Naturel

Posée au bord d’une vaste baie et sillonnée par une multitude de rivières et de canaux, Osaka mérite bien son surnom de « Venise japonaise ». Si cette configuration en fait un lieu idéal pour les touristes, qui peuvent parcourir ses voies d’eau et admirer ses nombreuses attractions, la situation est moins rose pour les techniciens chargés de faire fonctionner des machines en extérieur. Avec son climat subtropical humide et ses pluies fréquentes, sans oublier les embruns salés portés par le vent, depuis l’océan Pacifique tout proche, la zone est en effet soumise à la menace constante de la corrosion. Un véritable casse-tête pour Tomohiro Satake, Responsable commercial Güntner Japon, au moment d’étudier la mise en place d’un nouveau projet dans la ville : désireuse de moderniser son entrepôt de réfrigération et de congélation alimentaire situé dans la zone portuaire du sud d’Osaka, la société Benirei Logistics avait en effet installé ses unités de refroidissement sur le toit, en pleine exposition aux éléments provenant de la baie.

Outre le risque de corrosion, un deuxième défi se posait pour la société Benirei en matière de respect de l’environnement. Comme tant d’autres systèmes de réfrigération utilisés au Japon, les équipements de son entrepôt, en service depuis une quarantaine d’années, fonctionnaient au R22, un frigorigène potentiellement toxique. Benirei avait donc décidé de passer au gaz naturel, un frigorigène plus propre, et en parallèle, de s’équiper du compresseur transcritique au CO2 80 HP de Panasonic. Panasonic avait à son tour choisi le refroidisseur de gaz V-Shape COMPACT de Güntner doté de la technologie hydroBLU™ et de ventilateurs EC.

« NOUS AVONS CHOISI GÜNTNER POUR LA QUALITÉ DE SES PRODUITS, LA FIABILITÉ DE SES SERVICES ET SA GRANDE EXPÉRIENCE INTERNATIONALE DANS LE DOMAINE DES REFROIDISSEURS AU CO2. »
LE CHEF DE PROJETS DE PANASONIC
Case study cold storage warehouse japan content

Le Chef de projets de Panasonic en explique la raison : « Nous avons choisi Güntner pour la qualité de ses produits, la fiabilité de ses services et sa grande expérience internationale dans le domaine des refroidisseurs au CO2. » Pour Patrik Raich, Responsable technique chez Güntner : « Les performances exceptionnelles en matière d’économies d’énergie du refroidisseur de gaz V-Shape COMPACT de Güntner, qui en a fourni 14, ainsi que son faible encombrement à l’installation, ont déjà été démontrés sur d’autres marchés. Ce sont là des avantages considérables. Nous sommes certains que nos refroidisseurs de gaz apporteront encore plus de valeur au système au CO2 de Panasonic, surtout en termes d’efficacité énergétique. En refroidissant l’air entrant, notre système adiabatique de pré-refroidissement hydroBLU™ abaisse la température de condensation et contribue donc à économiser plus d’énergie. Durant la saison chaude, particulièrement, cela peut représenter un potentiel immense. Enfin, lorsque la place se fait rare, cette solution constitue le meilleur choix qui soit puisqu’elle occupe moins d’espace. »

Ce qui nous ramène au toit de l’entrepôt Benirei, à Osaka. Face aux conditions de chaleur et d’humidité extrêmes de la ville, Patrik Raich a rapidement compris que les refroidisseurs de gaz devraient également fournir des performances anticorrosion exceptionnelles. Ce degré élevé de résistance à la corrosion était ailleurs une exigence de Panasonic. Pour y répondre, l’équipe d’experts de Güntner a proposé des échangeurs de chaleur recouverts d’un revêtement KTL. Ce procédé de peinture par cataphorèse, largement utilisé dans l’industrie automobile, s’avère en effet bien plus respectueux de l’environnement que beaucoup d’autres technologies anticorrosion. Comme l’affirme Tomohiro Satake : « Nous pouvons dire que Güntner a toujours une solution d’avance. »

POUR HIROYUKI TOMINAGA, CADRE SENIOR CHEZ PANASONIC, LE PROJET D’OSAKA CONSTITUE UN JALON IMPORTANT POUR LE JAPON : « EN RECOURANT À DES FRIGORIGÈNES NATURELS RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE, NOUS NOUS EFFORÇONS DE MENER À BIEN NOTRE MISSION, QUI EST DE CRÉER UNE VIE MEILLEURE ET PLUS AGRÉABLE POUR TOUS. »